cuisine allemande

51S3KCMGCHLLe dimanche soir, depuis plus de 10 ans, Karambolage nous divertit sur Arte à 20 H. Les enfants se réjouissent maintenant de suivre cette émission avec nous et la réclament avant leur coucher.

Je regarde souvent les infos sur Arte ce jour-là. Et le 15 mai, j’ai découvert l’émission, cuisines des terroirs. Et grâce à cette émission, une région, la Schwalm, dans la Hesse. L’émission du 11 juin, présente le Palatinat méridional. Les cuisines des terroirs, c’est un peu le bonheur est dans le pré et dans les produits frais.

Il ne faut pas réduire trop vite la gastronomie allemande à la bière-saucisse ou au asperges. L’Allemagne compte un nouveau nombre record de restaurants étoilés, avec un total de 290 adresses répertoriées dans l’édition 2016 du guide Michelin.

Pour en savoir plus, lisez l’article de Wikipédia, cuisine allemande et Christine Metzger, L’Allemagne se met à table, Könemann, Cologne, 2000

La Bavière

56147329

 

La Bavière romantique de Louis II était présentée ce soir, dans Secrets d’Histoire sur France 2.

Tous les châteaux, lacs et jardins de Bavière sont recensés sur un site du Land. Sur les traces de Louis II de Bavière, découvrez Linderhof, l’inaccessible Neuschwanstein et Herrenchiemsee  Pour le suivre auprès de Wagner, rendez-vous au festival de Bayreuth. Il existe un musée Sissi à Possenhofen. On peut même partir avec elle en voyage sur une route culturelle de la Bavière à la mer Adriatique. J’avais visité, il y a des années, un musée Sissi à Munich qui est malheureusement fermé (Le Zam)

Mais la Bavière a une histoire  ancienne. Une exposition « Kunst und Glaube » rappellera prochainement à Neuburg la richesse créative de la Réforme protestante. Le château médiéval  de Cadolzburg ouvrira en 2017 aux visites. Sur le site du Land, un onglet est prévu pour les enfants, bricolage, couronne ou casque, coloriage et jeux.

Munich est évidemment incontournable avec les Biergärten, le Palais de la Résidence, la cathédrale et l’Université, pour ne pas oublier Hans et Sophie Scholl.

Il faut encore évoquer le costume traditionnel, Trachten et les danses folkloriques Schuhplattler. Pour les amateurs de Bière, sachez que c’est l’année du Jubilé de la loi de la pureté de la bière : 500 ans.

 

 

Printemps

800px-Illustration_Asparagus_officinalis0b

Si il y a un plat dont les allemands sont friands, bien plus que la choucroute ou les pommes de terre, ce sont les asperges.

Si en France, nous connaissions la fête des oignons, des cerises et du boudin, nous avons découvert à la ferme, la fête des asperges à l’Ascension.

Au Menu « Spargel-Wettschälen, Kaffee und Kuchen, Live-Musik, Strohburg, Hüpfburg, Spargelmenüs, abwechslungsreiche Stände und vieles mehr. »

Ces actifs fermiers sont donc créatifs et entreprenants puisque non content de cultiver leurs asperges et de recevoir dans leurs ferienwöhnung ou d’accueillir pour des réceptions, ils organisent une kermesse avec stand de fabrication artisanale, musique, boissons et bien sûr menus d’asperge : pommes de terre, asperge et escalope panée.

Voilà ce que nous avons dans notre coffre, lorsque nous rentrons d’Allemagne :

Schlesich Gurken (des cornichons gros comme des concombres, un peu sucré)

Miracel whip (une sorte de mayo allégée)

des sauces (salades et rotis et currywurst !)

Rotbäkchen (qui replonge monsieur dans son enfance !)

Et vous que vous manque-t-il quand vous passez la frontière  ?

Les vacances approchent…

lacmunich

Début 2012, nous habitions encore en Champagne Ardenne et nous avions décidé de créer un blog et une page Facebook « Allemand en Champagne ». C’était alors l’anniversaire de la réconciliation du 8 juin 1962. A la fin de cette année 2012, nous avions quitté la région pour de nouveaux projets. Nous avons finalement fermé le blog « Allemand en Champagne » et la page Facebook a sommeillé. Monsieur a crée son entreprise pour permettre aux allemands de découvrir la France.

Pendant l’été 2015, nous avons souhaité raconter l’Allemagne de nos vacances aux français sur ce blog et via un compte Twitter. L’été finit vite et le contexte politique de l’hiver est tendu avec l’attentat en France et l’afflux de migrants en Allemagne. Mais le printemps et l’été reviennent et nous retournerons en Allemagne pendant les vacances.

Dibbelabbes le plat préféré des Sarrois

En 2016, je fournis pour la première fois des services de relations presse pour la Sarre, petit Land allemand frontalier avec la France. Après avoir étudié leurs documents promotionnels je me fixe une obligation morale : Je ne débuterai pas mon travail avant d’avoir cuisiné moi-même un véritable « Dibbelabbes » !

Késako Dibbelabbes ? C’est le plat traditionnel préféré des Sarrois. Même les Allemands des autres régions se demandent ce que cela veut dire. Mais faut-il vraiment parler le Sarrois pour apprécier ce plat traditionnel ? Imprononçable peut-être pour un francophone, mais si bon !

Rapidement j’inspecte mon frigo et les placards : des pommes de terre, du poireau, des lardons, des œufs, sel, poivre et muscat, tout y est pour me lancer.

IMG_0361
Chouette, je vais enfin utiliser mon nouveau robot pour râper finement les pommes de terre. Mais comme il s’agit d’une recette de grand-mère, et comme je suis puriste, ce n’est qu’à la main que je m’y prendrai.

IMG_0370
Je ne vous expliquerai pas tout en détail. La recette précise, entièrement en Français, se trouve sur le site Internet du Comité du Tourisme de la Sarre.
Malgré mes efforts à la main, je mets moins d’une heure pour tout réaliser. Je termine la cuisson juste à temps avant que trois testeurs impartiaux et impitoyables n’arrivent.
De manière classique, on sert le Dibbelabbes accompagné d’une compote de pommes, faite maison avec des fruits du pré-verger. Cela peut surprendre, mais les saveurs se marient harmonieusement.

IMG_0395
En boisson : une bonne bière. Certains Sarrois préféreront un verre de vin blanc du terroir mosellan ; d’autres encore choisiront un crémant. (L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération).
Les testeurs sont ravis. Leurs notes : trois 19,9/20. Il n’y a que grand-mère qui aurait pu faire mieux !

Jörg Hartwig

200 ans d’art pour tous

sm_15_10_ddm_o_web_kleiner_0Le savez-vous ? Le Musée de Francfort le StädelMuseum a 200 ans.

Arte a fêté cet anniversaire. Johann Friedrich Staedel riche banquier et mécène a en effet ouvert sa collection au public en 1815. Une exposition alléchante Masterworks in Dialogue célèbre cet anniversaire. Il faut visiter l’exposition virtuelle qui donne envie d’aller se promener à Francfort cet hiver (du 7 octobre au 24 janvier) pour admirer ces deux profils de Botticelli et Rossetti. Aujourd’hui le StädelMuseum répond aux questions, c’est  #askacurator sur twitter.

En attendant, le portail culturel de la ville est une jolie vitrine pour une escapade virtuelle.

Iluze cherchait justement, récemment sur twitter, un joli marché de Noël allemand pour cet hiver. Et j’avais apprécié les cascades de Triberg. D’accord ce n’est pas un marché de Noël mais je garde un souvenir mémorable de l’ambiance lumineuse et du chant de l’eau. Voilà donc plusieurs raisons de se rendre en Allemagne cet hiver…

Interlude musical

Une amie me fait découvrir le meilleur de l’Allemagne ! Helene Fischer (quelque part entre Lady Gaga, Britney spears…) Voilà qui va donner aux collégiens des raisons de réviser l’allemand. Admirez ses tenues ! (je me demande encore comment j’étais passée à côté…)

Voelklinger Huette

053

Si vous préférez les ambiances industrielles, découvrez Voelklinger Huette dans la Sarre. C’est un site industriel reconverti en parc culturel comme le Landschaftspark à Duisburg-Nord. Le centre de Völklingen est ouvert depuis l’an 2000. C’est un lieu convivial à visiter en famille ou en groupe. Tellement vaste que l’on ne se marche pas sur les pieds. Tout est resté en place, quelques casques de travail et objets dans les armoires, il ne manque que le bruit, la poussière, la chaleur et l’odeur de la métallurgie. Le lieu est animé chaque année par de belles expositions.

Et si comme moi, vous aimez les routes, pour circuler ou se donner des idées, suivez la route du patrimoine industriel.

054  056 057 058 059 060